Sur les chemins protestants du Bocage

Sur les chemins protestants du Bocage

Sur les chemins protestants du Bocage

Ils étaient une petite cinquantaine, samedi 16 mars à 10 heures, à savourer le café d’accueil que leur avait préparé le groupe œcuménique du Bocage dans la salle paroissiale d’Athis. C’est un double exposé, présenté par Marie-José Michel et Elisabeth Gautier-Desvaux sur le contexte d’introduction et de diffusion de la Réforme en Europe et en France, et plus particulièrement dans le Bocage, qui a servi d’introduction à cette journée très dense, favorisée par un soleil bienvenu.

La visite du temple d’Athis a donné lieu à la lecture d’un commentaire sur l’architecture intérieure des temples protestants transmis par Thomas Reist qui, grippé, avait dû se faire excuser, de même qu’à la présentation des fondements de l’Eglise évangélique par le pasteur de Flers, David Deniaux. Non loin de là, le cimetière de la Vallée étagé à flanc de coteau a suscité de nombreuses questions à Stéphane Lihou, membre d’une vieille famille protestante du Bocage.

Après le repas, partagé au théâtre champêtre de la Boderie, la petite église de Saint-Philbert-sur-Orne, dans un site remarquable proche de la Roche d’Oëtre, a constitué l’étape suivante de ce périple, commentée par le père Guy Lenormand, avant que l’église de la Carneille n’accueille un temps de prière animé par les Frères missionnaires des campagnes, installés dans ce village.

Le goûter dans la maison, siège de cette petite communauté animée par l’esprit de l’Eglise verte, a constitué le point d’orgue de cette journée œcuménique particulièrement chaleureuse.

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

temple Athis.jpgcimetiere.jpgdejeuner.jpg

 

 

 

Saint Philbert.jpgFreres des campagnes.jpg

Paroisse