Pour le 11 mai ! Message du pasteur Olivier Filhol

Pour le 11 mai ! Message du pasteur Olivier Filhol

Pour le 11 mai ! Message du pasteur Olivier Filhol

Message du pasteur Olivier Filhol, président du conseil régional de l’Eglise protestante unie de France en Nord-Normandie

Chers amis,

A la veille du 11 mai, premier jour d’un nouveau temps : la grâce et la paix du Seigneur ressuscité !

Vous trouvez ci-joint un courrier d’Emmanuelle Seyboldt (à télécharger en version PDF) au lendemain des annonces du premier ministre pour la première phase du déconfinement.

Face à quelques questions qui me sont parvenues ces derniers jours je l’accompagne de ces quelques mots pour nous aider à avancer ensemble.

La grande attente n’a pas trouvé sa réponse, rien n’est encore connu sur la reprise des activités cultuelles de nos communautés, nous devons encore attendre mais nous savons déjà que les mesures à mettre en place dans nos temples seront complexes pour l’organisation des espaces, qu’il nous faudra faire des choix car tous ceux qui voudraient assister à un
culte ne le pourront pas, que nos rencontres ne pourront pas abriter les temps de convivialité que nous avions tant de plaisir à organiser pour vivre de bons moments ensemble, que la spontanéité des gestes fraternels habituels sera à réinventer, que nous rencontrerons probablement chez certains des réticences et des peurs à rejoindre un groupe ou à ouvrir leur porte… chacun va découvrir comment il vit ce déconfinement avec de nouvelles libertés certes mais limitées à la liberté des autres et aux respects des mesures sanitaires communes à tous.

Aussi avant peut-être de repenser la vie cultuelle et de nos activités, est-il bon comme le dit Emmanuelle Seyboldt, de prendre le temps de l’attention à celles et ceux qui n’ont pu profiter de tout ce que nous avons mis en oeuvre via les réseaux sociaux, internet, à celles et ceux pour qui ce confinement a été temps de solitude et de difficultés accrues…

Pour cela peut-être faut-il réorganiser les listes de coups de téléphone mises en place au début du confinement en propositions de visites là où cela peut se faire, envisager et multiplier si les personnes en sont d’accord des cultes de maison à 10, des cultes dans un jardin si le temps le permet pour avoir plus d’espace, proposer une balade partagée pour rompre les solitudes, partager des nouvelles et pourquoi la vivre aussi comme une balade méditative…

A nous de découvrir comment poser l’Evangile dans le quotidien des uns et des autres, aller vers eux seul ou en tout petit groupe en réalisant que la joie de sortir d’un confinement strict ne doit pas faire oublier les peines que certains ont vécu isolés durant ce temps, en réalisant que la vie d’avant dans nos communautés ne peut pas être la vie d’aujourd’hui et que le chemin vers une « normalité » à découvrir sera long et à vivre prudemment, sera chemin de vigilance et de bienveillance pour l’autre et pour soi, sera chemin d’incarnation nouvelle de l’Evangile, Parole de Vie.

Nous avons su être inventifs, nous saurons l’être encore riches de ce que nous avons mis en place et qui pour un temps encore doit nous aider à cheminer vers demain.

La Région Nord-Normandie est aujourd’hui virtuellement coupée en deux, chanceux normands qui vont retrouver leurs parcs et jardins, impatients nordistes qui vont devoir les contourner encore… mais nous aurons tous l’envie de profiter des petites libertés retrouvées, ne boudons pas ce plaisir et restons confiants nous sachant en communion les uns avec les autres devant le Christ!

Je profite de ce message pour dire aux ministres que la pastorale régionale annuelle prévue du 28 au 30 juin est annulée car il n’est pas envisageable aujourd’hui de trouver un lieu qui pourrait nous accueillir dans le respect des règles sanitaires, qu’il n’est pas certain encore que chacun pourrait rejoindre un lieu unique dans la région et qu’il ne me paraît pas possible de vivre ce temps fraternel privés que nous serions de gestes spontanés, de proximité dans les échanges, limités dans l’expression de la convivialité et du partage.

LE SEIGNEUR NOUS BÉNIT ET NOUS GARDE, IL ACCOMPAGNE CHACUN DE NOS PAS !

Bien fraternellement à vous et à chacun des membres des Eglises locales de la Région Nord-Normandie.

Olivier

 

Photo de Junior Moran sur Unsplash

Paroisse