Ouvrez les portes ! Méditation du dimanche 11 avril 2021

Ouvrez les portes ! Méditation du dimanche 11 avril 2021

Ouvrez les portes ! Méditation du dimanche 11 avril 2021

Psaume 118 / 19 à 23

Ouvrez les portes !

Le Père exhorte.
Portes des villes, ouvrez-vous comme celles de Jérusalem pour accueillir le Roi de Gloire.
Portes des demeures, ouvrez-vous pour accueillir l’Ami qui vient partager le pain.
Portes des maisons, ouvrez-vous pour laisser entrer le blessé que le Samaritain confie.
Portes des cœurs, ouvrez-vous pour que la Parole y trouve bon terreau pour fleurir.
Portes du ciel, ouvrez-vous pour que les chemins de la terre s’y prolongent en chemin du Royaume.
Le Père exhorte, mais quelle réponse ?
Lève-t-on les ponts levis modernes ?
Laisse-t-on une place à notre table ?
Prenons-nous le temps de soigner les fragilisés par la vie ?
Notre cœur vit-il au rythme de la générosité ?
Au soir de Pâques le Fils a passé la porte verrouillée
Pour libérer la vie et ôter la peur.
Voici le printemps de l’Evangile,
Ouvrons grandes les portes,
Alléluia !

Voici la porte !

Le Fils se présente.
Il se tient à la porte et Il frappe.
Il est cette porte qu’Il nous invite à franchir pour entrer dans l’intimité du Père.
Sur le seuil Il nous redit Sa présence,
Sur le seuil Il nous confie la mission,
Sur le seuil Il nous invite à le suivre.
Sommes-nous ces Zachée d’aujourd’hui l’accueillant en vérité ?
Sommes-nous ces offrants de parfum dans un geste d’abandon prophétique ?
Sommes-nous ces Marthe attelées au service ?
Sommes-nous ces Marie toutes attentives au message délivré ?
Voici le printemps de l’Evangile,
Ne tournons pas le dos à la porte
Alléluia !

Qu’ils entrent !

L’Esprit les conduit.
Il faut peut-être le secours de l’Esprit pour oser l’accueil sans condition.
Il faut peut-être la puissance de l’Esprit pour vivre le partage en générosité.
Il faut sûrement l’Esprit pour persévérer dans le service.
Il faut sûrement l’Esprit pour veiller dans l’écoute.
L’Esprit qui conduit au-delà de la porte pour vivre la rencontre enrichissante.
L’Esprit qui donne le rythme de la marche du disciple zélé.
L’Esprit qui renouvelle la joie du serviteur fidèle.
L’Esprit qui éclaire l’écoute de la Parole transmise avec foi.
Il faut l’Esprit pour entrer dans le mystère du Père.
Il faut l’Esprit pour reconnaître la présence du Fils.
Il faut l’Esprit pour vivre en témoins sur les chemins de la Terre.
Il faut l’Esprit pour discerner les bénédictions données afin qu’elles vivent.
Voici le printemps de l’Evangile,
Entrons dans la Vie par le Fils inaugurée
Alléluia !

C’est le Seigneur qui a fait merveille !

Le Père, le Fils et l’Esprit ont donné vie à ce nouvel horizon,
Celui d’un Royaume promis et déjà-là,
Signifié dans un tombeau vide d’où la vie ressuscitée a jailli,
Signifié par une présence possible malgré la porte close,
Signifié par une auberge accueillante où le pain est rompu,
Signifié par des cœurs qui brûlent à l’écoute de la Parole,
Signifié par une joie d’annoncer La nouvelle.
Voici le printemps de l’Evangile,
Le Seigneur fait merveille,
Alléluia !

Pasteur Olivier Filhol

Paroisse