Message de la nouvelle présidente du conseil presbytéral

Message de la nouvelle présidente du conseil presbytéral

Message de la nouvelle présidente du conseil presbytéral

Chers paroissiens, chers amis,

Dans ce temps d’épreuves qui nous touchent tous, nous nous devons de rester unis en Jésus-Christ, même si nous sommes désormais dans l’impossibilité de nous retrouver au sein de notre temple et ce, probablement pour de longues semaines.

Je vois chaque jour, dans le cadre de mes activités professionnelles au Centre hospitalier intercommunal Alençon-Mamers, la souffrance des uns et des autres : patients, résidents, familles, mais aussi soignants et médecins.

Dans ces moments difficiles, nous avons d’autant plus besoin de temps d’échange et de prière.

Nouvellement élu, le conseil presbytéral réfléchit à de nouveaux moyens de nous réunir pour partager la parole du Seigneur, en particulier dans un temps fort pour nous tous : Pâques.

Ainsi, nous allons mettre à contribution les moyens de communication qui s’offrent à nous pour nous permettre de nous retrouver pour un culte de Pâques via le téléphone et Internet. Je reviendrai vers vous pour vous donner les modalités de connexion.

Des études bibliques pourraient également reprendre par les mêmes moyens et permettront peut-être aux plus éloignés d’entre nous de participer.

Fraternelles pensées.
Brigitte Chaline, présidente du conseil presbytéral

Paroisse

2 commentaires

LEMOINE Jacques Publié le22 h 47 min - 27 mars 2020

Depuis ma retraite de Clermont Ferrand je m’efforce de suivre la vie de ma communauté alençonnaise. J’en garde un souvenir ineffaçable . Celles et ceux que j’y ai rencontrés m’ont beaucoup aidé à approfondir et vie ma foi en Jésus Christ. Je reste en communion avec vous et vous remercie pour les messages journaliers que je reçois. Je suis heureux de ne pas être oublié. Amitié fraternelle. Jacques LEMOINE.

DÉCAILLON Anne Publié le22 h 52 min - 27 mars 2020

L’idée de ce partage « technologique » est excellente.
J’aurai certainement besoin de lumière pour utiliser les moyens électroniques compte tenu de mon ignorance en la matière.
Même si nous pensons les uns aux autres, nous voir et nous entendre permet de mieux nous sentir proches.
Bien fraternellement à Tous et Chacun,
Anne.

Les commentaires sont fermés.