Méditation pour le dimanche 14 juin 2020

Méditation pour le dimanche 14 juin 2020

Méditation pour le dimanche 14 juin 2020

Méditation pour le dimanche 7 juin transmise par le pasteur Olivier Filhol, président du conseil régional de l’EPUdF en Nord-Normandie.

Jean 6 / 51 à 56

Jésus, pain vivant descendu du ciel !

Tout a commencé à Bethléem, non dans une belle demeure,
Tout a commencé à Bethléem, un peu à l’écart dans le silence de la nuit.
Un enfant venu du ciel, ce ciel qui pour lui chante la naissance,
Un enfant né d’une femme, donné par Dieu.
Couché sur la paille, reste encore utile du blé fauché,
Couché sur la paille, reste des moissons de la Terre.
Il est déjà là à Bethléem, pain vivant descendu du ciel,
Il est déjà là, vie donnée pour l’Humanité.

Donné pour la vie du Monde !

Que sait-il l’enfant de Bethléem des chemins où ses pas laisseront une trace ?
Que sait-il dans le silence de la nuit des silences qui ponctueront ses jours ?
Que sait-il bercé du regard de sa mère des regards qui se poseront sur lui ?
Que sait-il au son des anges des voix qui s’élèveront contre son message ?
Il est là ouvrant les yeux à la vie,
Il est là promesse de vie pour le Monde,
Il est là pour découvrir le Monde que son Père a créé,
Il est là pour qu’avec lui le Monde découvre l’Amour de son Créateur.
Avec lui, Dieu se rend présent au cœur de l’Humanité,
Par lui, Dieu parle aux oreilles des Humains,
En lui, Dieu se donne et par lui Dieu donne pour le Salut pour la vie Monde.

Vivant par le Père Vivant !

Comme pour tout être le Souffle du Père lui donne la Vie,
Comme sur tout être le regard de Dieu est posé sur lui,
Comme avec tout être Dieu s’engage avec lui dans la Vie.
Visage aimant de Dieu parmi l’Humanité,
Regard bienveillant de Dieu sur les plus petits de ses frères,
Parole apaisante de Dieu aux oreilles des tourmentés.
Entre eux unité et communion éternelles,
Vivant né du Vivant,
Parole née de la Parole,
Vrai Dieu né de Dieu.

Et toi : vivant pour toujours !

Car cette vie Il ne la garde pas pour lui,
Car ce pain Il le partage et avec lui se donne,
Car sa présence Il la promet jusqu’au dernier jour.
Lui, l’enfant signe de Dieu sur les chemins du Monde,
Lui, le pain de vie nourriture pour les cœurs de pauvres,
Lui, le vivant ressuscité ouvrant le chemin du Royaume promis.
Désormais la Terre reflète la profondeur du ciel,
Désormais le visage des humains reflète le visage de Dieu,
Désormais le pain de la Terre a le goût du festin du ciel,
Désormais le pain des humains est communion à son corps.
Mystère de l’Incarnation,
Mystère du sacrement de la Cène,
Mystère de la présence réelle de Dieu en Christ et en ceux qui se nourrissent de Sa vie !

Et tout cela Il l’enseigne dans la maison de prière de Capernaüm,
Car sa vie est prière,
Car la prière est ce chemin où se révèle le mystère !
Et tout cela il peut le vivre car le Père l’a envoyé,
Car sa confiance est en Dieu,
Car la confiance est ce lieu où se vit le chemin vers le Royaume !
Et tout Il le donne cela pour toi et pour le Monde,
Car au cœur de ce Monde, ta vie est l’écrin de Sa parole,
Car ta vie vient du ciel,
Car ta vie est promise à l’Eternité !

Paroisse