Méditation du 10 octobre 2021

Méditation du 10 octobre 2021

Méditation du 10 octobre 2021

Psaume 90

Poussière !
De petits grains volatiles
Qui se posent çà et là,
Que l’on chasse et qui inlassablement reviennent,
Qui dansent dans un rai de lumière…
Poussière !
Dont nous sommes façonnés et à laquelle nous retournerons,
Terre originelle et éternelle,
Grains d’incarnation et d’élévation
Fécondés par le Souffle de Celui qui tient nos vies
Promis à la béatitude qui vient au matin
Paix par-delà la colère,
Vie au-delà de la mort.
Poussière !
Qui s’envole et nous emporte,
Grains d’éternité semés en notre Humanité,
Particules d’espérance dans nos désespoirs.

Soupir !
Respiration de lassitude ou de soulagement,
Brève inspiration témoin d’une sensation intime,
Instant qui libère.
Soupir !
Comme un point d’interrogation sur l’inconnu de nos jours,
Comme un point d’exclamation face à l’éternité promise,
Ponctuation d’un instant où le souffle circule.
Soupir !
Plein d’un mystère,
Plein d’un désir
Instant de respiration renouvelée.
Poussière et soupir !
Des petits riens sans avenir en apparence
Qui rencontrent le regard et l’écoute de Dieu
Qui Lui peut tout changer, tout élargir, tout transfigurer !
L’instant en temps,
Le présent en avenir,
Les jours de malheur en jours de bonheur,
La colère en douceur,
Nos poings fermés en mains ouvertes,
Nos hésitations en audace,
Nos fragilités en forces,
Notre finitude en éternité.

Entrer dans ce mystère,
Vivre cette acceptation,
Trouver en soi un cœur rempli de sagesse.

Exister par la seule grâce du Créateur modelant la poussière de la Terre
Et façonnant l’Adam vivant que nous sommes.
Exister par le seul salut acquis par le Rédempteur ressuscitant la poussière de la Terre,
Et relevant les mortels que nous sommes.
Exister par le seul souffle du Consolateur apaisant nos soupirs,
Et suscitant nos chants et nos cris de joie.

Pasteur Olivier Filhol

Paroisse