Lorsque deux communautés s’unissent autour du culte

Lorsque deux communautés s’unissent autour du culte

Lorsque deux communautés s’unissent autour du culte

Mis à la disposition de la communauté Hmong qui l’utilise régulièrement le dimanche après-midi, notre temple d’Alençon a vu se réunir en un même culte, dimanche 7 avril, les membres de l’Eglise protestante unie et ceux de cette assemblée venue des confins du Laos, du Vietnam et de la Chine, il y a déjà près de 40 ans.

Tandis que le pasteur Thomas Reist assurait la liturgie, le pasteur Ming a prononcé sa prédication sur la résurrection dans les deux langues (le Hmong, qui a fait l’objet d’une transcription par des pasteurs protestants lors de la christianisation, s’écrit avec un alphabet latin), ce qui nous a transportés dans un autre univers linguistique, tout en partageant la même parole.

Chants rythmés par le groupe des jeunes ou accompagnés par le violon de Josiane Brun nous ont permis d’être à l’unisson, avant de nous retrouver pour déguster les mets délicatement épicés concoctés par les cuisinières. Un dimanche de joie en conclusion.

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Paroisse