L’écologie : quelle(s) conversion(s) ?

L’écologie : quelle(s) conversion(s) ?

Nous avons lors de notre précédente assemblée générale partagé quant à l’importance du thème synodal, « L’écologie : quelle(s) conversion(s) ?« . Nous nous sommes donnés rendez vous le samedi 18 mai dès 10h30 au temple d’Alençon, pour réfléchir ensemble et faire émerger notre contribution au synode régional qui se réunira à Merville-Franceville les 15-16-17 novembre 2019.
A la suite de notre rencontre, nous aurons la joie de partager un repas fraternel.

=> Pour ce faire, vous pouvez télécharger ici le dossier synodal (PDF).

Certains d’entre vous l’avez peut-être trouvé accessible d’autre moins. Pour vous aider et vous préparer à notre rencontre, je vous soumets le questionnaire ci-après.
L’équipe de rapporteurs souhaite que vous vous exprimiez sur ce que sont pour vous les crises écologiques dans votre communauté et là où vous vivez, ainsi que sur les solutions à envisager.
Dans la société, des mouvements sont à l’œuvre pour discuter et trouver des solutions mais à l’inverse des résistances à ces évolutions sont observées. Aussi, souhaitons-nous que le Synode soit l’occasion pour notre Eglise de s’inscrire, avec ses spécificités, dans ce débat.
Je vous invite donc à venir avec vos idées, vos questions et vos réflexions pour qu’en
église, nous nous saisissions de ce sujet majeur pour notre humanité.
Pasteur Thomas Reist

A – ETAT DES LIEUX

  1. Quels constats des crises écologiques faites-vous dans votre quotidien ?
  2. Quelles sont, selon vous, les principales urgences ?
  3. Pensez-vous qu’il faille convertir certains de nos comportements ? Lesquels en priorité ?
  4. Quels sont les textes bibliques qui vous sensibilisent aux enjeux écologiques ? Pourquoi ?
  5. Comment votre foi vous inspire-t-elle face à ces enjeux ?
  6. Avez-vous connaissance d’initiatives mises en œuvre pour faire face à ces crises dans votre église locale, œuvre ou mouvement, ou bien dans d’autres communautés ?
  7. Seriez-vous prêts à venir en témoigner lors du synode ou d’une autre rencontre ?
  8. Connaissez-vous le label « Eglise verte » ? Si oui, y êtes-vous engagés ?

B – PERSPECTIVES

  1. Quelles sont les actions que vous souhaiteriez engager ? De quels moyens auriez-vous besoin pour les mettre en œuvre ?
  2. Quelles sont les résistances aux conversions de nos comportements ?
  3. En quoi l’Eglise peut-elle vous aider ?
  4. Souhaitez-vous que l’Eglise protestante unie de France porte une parole sur les questions écologiques dans l’espace public ? Si oui, quels devraient en être les axes prioritaires ?
  5. Souhaitez-vous que l’Eglise protestante unie de France vous fournisse des recommandations pratiques sur les questions écologiques ? Dans quels domaines ?
  6. Souhaitez-vous que l’Eglise protestante unie de France édite un recueil liturgique et / ou des manuels catéchétiques spécifiquement « écologiques » ?
  7. Auriez-vous des contributions à nous faire parvenir ?

C – VOTRE TRAVAIL, VOS SUGGESTIONS

  1. Qu’attendez-vous de ce synode ?
  • Ce que vous souhaitez
  • Ce que vous ne souhaitez pas
Paroisse